Comme en passant vous propose quelques lectures de textes célèbres de la philosophie sur la métaphysique.

L’objectif ?
Entendre des textes.

Ce que je veux éviter ?
Résumer « la pensée du philosophe ».

Pourquoi ?
Plutôt que présenter la philosophie comme une succession de systèmes, je souhaite vous montrer que la philosophie se promène d’un texte à l’autre. Plutôt que de considérer qu’il y a comme un plan logique du passage d’une philosophie à une autre, je souhaite vous montrer que tous ces textes demeurent philosophiques et peuvent se répondre, voire s’alimenter.

Je souhaite vous montrer cet aspect de la philosophie : non pas une histoire des idées, mais un plan horizontal dans lequel le philosophique vit toujours et nous échappe, comme un carburant.

Pourquoi la métaphysique ?
Il n’est question ni d’être pour ni contre la métaphysique. Il n’est pas question de juger si on aime ou non ces textes, ni si, au regard de la pensée commune diffusée par les médias de masse en fait, ces textes sont modernes ou ringards.

Il est question d’apprécier, sur un sujet loin de mes propres affinités philosophiques, ou ce que j’aime penser, ce que les textes ont à dire (ce qui est bien différent de prétendre « savoir ce que le philosophe pense d’un sujet »).

Si, à la fin de cet épisode, vous appréciez les distinctions, les mouvements de pensée, la joie de ne pas comprendre, plutôt que la prétention d’avoir une opinion sur ce que vous avez entendu, avoir la prétention de juger la vérité de la formule, alors cet épisode aura servi à quelque chose.

Quels textes allez-vous entendre ?
Des extraits, notamment, de :

KANT Emmanuel, Critique de la raison pure

NIETZSCHE Friedrich Wilhelm, Le Crépuscule des idoles

Aristote, Métaphysiques

DESCARTES, René, Les Principes de la philosophie

Voltaire, Dictionnaire philosophique

SCHOPENHAUER Arthur, Le Monde comme volonté et comme représentation

LEIBNIZ Gottfried Wilhelm (von), Nouveaux essais sur l’entendement humain

Dans La Métaphysique chez GF Flammarion, en collection Corpus.